Chargement Évènements

18h – Carte blanche à JD Beauvallet, critique rock, co-fondateur du magazine Les Inrockuptibles

You’ll Never Walk Alone

Jérôme de Missolz, Evelyne Ragot / 1992 / 1h30 / France / VOSTF

Pour celles et ceux qui ont découvert, à l’époque, ce film rare et précieux à la télévision, séquence émotion garantie ! Pour les autres, ruez-vous vers ce trésor qui nous promène aux côtés du leader d’Echo And The Bunnymen  ou des Pale Fountains à travers une cité mythique de la musique rock. À Liverpool, ville au bord du gouffre, en 1992, on rêve ou on crève. Trente ans après les premiers pas des Beatles, les jeunes vivent encore la musique comme le seul moyen de déjouer la crise et de s’en sortir. « Ici, tu deviens criminel ou footballeur ou musicien. Moi, j’ai essayé les trois » confiera l’un d’entre eux. Avec Ian McCulloch, Michael et John Head, Edgar Summertime, Pete Wylie, Adrian Henri, Dr Phibes, The Christians… « Nous avons pris l’option de nous en tenir à la musique comme révélateur« , expliquent les réalisateurs, « sans s’attarder sur les clichés de la crise, grâce à la diversité des personnages, la richesse des lieux et des situations du quotidien, grâce aussi à une structure polyphonique combinant les différentes strates de musique populaire, nous avons tenté de suivre des trajectoires et des sensibilités différentes, d’approcher les réalités et les vibrations d’une ville magique : Liverpool« . Des confidences, des moments musicaux intimes et troublants, et la participation de JD Beauvallet, invité du festival.

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte blanche à JD Beauvallet (France)

JD Beauvallet a été, dès 1986, l’un des membres fondateurs du magazine Les Inrockuptibles, où il a dirigé la partie musicale jusqu’en 2019. Depuis plus de trente ans, il interviewe ainsi en longueur les musiciens, mais aussi les personnages de l’ombre qui font l’histoire du rock. Grâce à son professionnalisme et sa passion intacte, il a tissé avec les acteurs du rock des liens privilégiés. Adolescent, il fut l’un des pionniers de l’aventure des radios libres et a commencé à organiser des concerts dès 16 ans. A 18 ans, il quitte ses études et la France pour s’installer au plus près de la musique qui le passionne alors, il déménage à Manchester, puis Liverpool. Après des études de journalisme, il abandonne une courte carrière télévisuelle pour rejoindre l’équipe des Inrockuptibles, dont il devient immédiatement correspondant en Angleterre. Il codirige également la programmation du Festival des Inrocks. Il a également été directeur artistique de deux compilations internationales : I’m Your Fan (tribute to Leonard Cohen, 1991) et Monsieur Gainsbourg Revisited (tribute to Serge Gainsbourg, 2006). Il a contribué à de nombreux documentaires, dont des films sur Portishead, Jeff Buckley, Scott Walker, Daft Punk, David Bowie, la scène de Liverpool et Manchester, le Brexit ou la Reine d’Angleterre.