Chargement Évènements

El arte de perder

Sebastien Saam / Chili, Allemagne / 2022 / 1h11 / VOSTF / Première française

En compétition

Andrés Godoy est un musicien très improbable. A 14 ans, alors qu’il est déjà un guitariste accompli, il perd son bras droit alors qu’il travaille dans le moulin à fleurs de ses parents. Après des années de dépression, il se reconstruit en créant sa propre technique de jeu. Au moment où la dictature militaire chilienne commence, il est contraint à la clandestinité, puis à l’exil argentin. Après un long voyage et de nombreuses défaites dans la vie, il se lance finalement dans une carrière solo très tardive et voyage à travers le monde. Ce dernier est plein de nouveaux obstacles à sa condition, y compris lui-même. Mais au-delà des ces obstacles, Andrès comprend également que la société n’est pas tout à fait prête à faire face à ceux qui ne sont pas « normaux ». En filmant la résilience et le handicap, Sebastien Saam touche le spectateur par cette leçon de vie pleine d’espoir et de moments forts. Faire de son handicap une force, faire de sa différence un atout, voilà les enjeux de ce parcours hors norme. On est vite ébahi par ce jeu de guitare, cette aptitude à jouer, malgré les difficultés. Cette vision du monde qu’un musicien chilien nous apporte.

Autre séance : Ven. 3 mai 21h15 en présence du réalisateur Sebastien Saam (Allemagne)