Chargement Évènements

Motian in Motion compétition

Michael Patrick Kelly / Etats-Unis / 2020 / 1h26 / Documentaire / VOSTF / Première française

Documentaire sur le légendaire batteur de jazz Paul Motian. Le cinéaste Michael Patrick Kelly part d’une performance du Electric Be Bop Band au célèbre club de jazz Birdland à New York et alterne ensuite sessions d’enregistrement et concerts, avec quelques séquences de jogging aux côtés de Paul à Central Park. L’accompagnant dans ses trajets en taxi ou en masterclass, le film nous éclaire sur le génie qu’était Paul Motian, sur son monde créatif et sur son statut de leader, compositeur, ainsi que sideman dans des trios et quatuors légendaires et des groupes dirigés par Bill Evans, Keith Jarrett, Paul et Carla Bley, Charlie Haden, Bill Frisell et Joe Lovano. Avec des interviews de Chick Corea, Arlo Guthrie, Gary Peacock, Carla Bley, Manfred Eicher, Bill Frisell, Joe Lovano, Tony Malaby, Marilyn Crispell, Bobo Stenson et de nombreux autres.

La post-production a commencé en 2010. Peu de temps après, on a diagnostiqué à Paul un trouble du sang et de la moelle osseuse. Cette tragique nouvelle n’a pas ralenti Paul qui continue à enregistrer et à jouer jusqu’à 8 semaines avant son décès en novembre 2011.

Motian in Motion dresse le portrait d’un grand artiste très influent à l’apogée de sa longue carrière. À partir de l’ère Be Bop, Paul Motian a contribué à faire avancer le free jazz vers les genres de jazz fusion tout en se servant de ce qui est considéré comme un style de jeu traditionnel en enregistrant et en réinventant souvent les standards de la pop et de Broadway.

 

MIchael Patrick Kelly

Michael Patrick Kelly est cinéaste et fondateur d’Aquapio Films Ltd.

Né à Syracuse, N.Y. Après avoir obtenu un diplôme en production télévisuelle et radiophonique de l’Université d’État de New York, il a déménagé à New York en 1987 pour étudier le cinéma à la Tisch School of the Arts de l’Université de New York. Il est le fondateur du Duke Ellington Boulevard Music Festival, qui a offert quatre années musicales sur West 106th Street à Manhattan, et a présenté plusieurs grands du jazz new-yorkais et d’autres musiciens de renom, dont Felicia Collins, Charli Persip, Barry Altschul, Gregoire Maret et Ambrose Akinmusire. Il est l’auteur de plusieurs documentaires aux thématiques très variées : Behind the Wall, qui évoque le mur de Berlin, Operation Lysistrata, un documentaire du projet Lysistrata, le premier « événement théâtral mondial pour la paix ». Il s’autorise une intrusion dans la fiction avec la comédie Isn’t It Delicious, avec Kathleen Chalfant, Keir Dullea et Alice Ripley, sorti dans le monde entier.