Chargement Évènements

Ann O’aro, Danyèl Waro – Deux voix du Maloya compétition

Guillaume Dero / France / 2019 / Documentaire / 1h / VF et VOSTF

Le Maloya Réunionais est descendu des champs de cannes à sucre et des rituels religieux afro-malgaches comme un chant revendicatif pour les peuples opprimés. Après la départementalisation de la Réunion en 1946, cette musique contestataire et cathartique est perçue comme le symbole de la révolte contre l’ordre établi : ce blues insulaire des anciens esclaves a été interdit par les autorités françaises jusqu’en 1981. Ann O’aro et Danyèl Waro se sont reconnus dans ce chant traditionnel, comme un cri pour clamer l’injustice de la colonisation ou l’abjection de l’inceste et du viol. Le Maloya, par son phrasé et sa musicalité, retranscrit cette violence. Danyel dans son rapport à son île, son peuple, sa créolité, et Ann dans son traumatisme lié à l’inceste (sujet tabou à la Réunion) subit dans sa jeunesse, trouvent dans le Maloya un moyen d’exprimer leurs souffrances. C’est en partant à la rencontre de ces deux artistes sur l’ile de la Réunion que nous découvrons les racines de cette musique et rencontrons ces deux voix du Maloya.

 

Guillaume Dero

« Chaque film qu’il m’ait été donné de réaliser sur des musiciens me permet de confronter mon esthétisme visuel et narratif à la personnalité de l’artiste. Filmer la musique ne doit pas être une simple restitution du concert, filmer la musique doit permettre de pénétrer la musique, d’en percer les secrets, de toucher la sensibilité de la composition, d’en comprendre le sens, le politique et dresser à travers elle un portrait des musiciens. Avec le temps, je me suis aperçu que ma liberté de réalisation était d’autant plus grande que l’aura et l’engagement politique de l’artiste étaient vastes. »