Chargement Évènements

Solo hors compétition

Artemio Benki / Argentine, France, République Tchèque / 2019 / 1h25 / Documentaire / VOSTF

Martín, pianiste virtuose et compositeur argentin, sort d’un séjour à l’hôpital psychiatrique. Absorbé par la création de sa prochaine œuvre, il tente de faire face à sa maladie et de retrouver une vie en société. Avec la perspective, un jour peut-être, de jouer à nouveau devant un public. Pudeur et respect sont les maitres mots qui nous viennent à l’esprit devant ce troublant documentaire qui trouve une place rayonnante dans la programmation de Rock This Town cette année. L’image travaillée, les cadrages précis et le montage subtil rendent hommage au protagoniste qui évolue, de scène en scène, dans un univers parfois hostile, parfois plus ouvert. La maladie mentale est ici montrée dans ce qu’elle a d’humain et la musique, salvatrice, résonne comme une quête, un guide, un leitmotiv qui n’en finit pas de nous toucher. Solo, soutenu par l’ACID (Cannes 2019), est son dernier film.

Artemio Benki

Artemio Benki est né à Paris. À l’âge de 13 ans, il commence à travailler dans le domaine des medias comme journaliste radio freelance, et à 18 ans, il poursuit son activité de journaliste en intégrant L’Autre Journal en collaboration avec Marguerite Duras et Hervé Guibert. Artemio arrive à Prague en 1989 à l’occasion d’un court métrage documentaire qu’il réalise sur les réfugiés roumains. Il choisit ensuite, en 1992, de venir vivre et travailler dans cette ville. Son documentaire My Land (1993) est sélectionné au FIF de Munich ainsi qu’au FIF de Karlovy Vary, et est suivi de plusieurs autres courts métrages à succès tels que : The Moon Valley (1994), The Prague Stories (1999), Island of the roof (2001), New Generation (2006), The Flower Proof (2008). Entre 2009 et 2012, Artemio se consacre à la production et au développement de ses structures, mais également de son réseau professionnel européen en participant notamment à l’EAVE Producers Workshop (2010), au Screen Leaders (2012) et plus récemment à EuroDOC (2014). Artemio nous a quittés en avril 2020.

Marina Déak, intervenante

Marina Déak a étudié la philosophie, le chinois et les sciences politiques, elle écrit, réalise et joue. Elle travaille, en documentaire et en fiction, sur des formes qui excèdent les conventions, pour défaire les préconçus, ouvrir des espaces inédits, interroger notre place au monde. Ou, pour le dire autrement : pour construire des histoires actuelles où le spectateur pense, et voyage, et s’amuse.

  • 2015 – SI ON TE DONNE UN CHATEAU, TU LE PRENDS ? – LM – Documentaire
  • 2010 – POURSUITE – LM – Fiction
  • 2008 – FEMME FEMME – CM
  • 2005 – LES PROFONDEURS – CM
  • 2001 – LE CHEMIN DE TRAVERSE – CM